JOHN CORPORATION
Emilie Rousset
 
   
  CREATIONS  
   
Reconstitution: Le procès de Bobigny

Dans un dispositif original, Émilie Rousset et Maya Boquet mettent en scène témoignages et archives issus d’un événement crucial dans l’avancée des droits des femmes. En cheminant parmi quinze interprètes, chaque spectateur construit son propre parcours de réflexion sur le sujet et ses ramifications actuelles, mais aussi sur le processus même de la représentation.

Avec Reconstitution : Le procès de Bobigny, Émilie Rousset et Maya Boquet s’emparent d’un événement historique : le procès, tenu le 8 novembre 1972, de Marie-Claire Chevalier et de sa mère pour l’avortement de la jeune fille suite à un viol. Moment crucial dans l’avancée des droits des femmes, ce procès mené par la célèbre avocate Gisèle Halimi cristallise les réflexions et combats féministes de l’époque, avec notamment les contributions de Simone de Beauvoir, de médecins Prix Nobel, de Delphine Seyrig ou de Michel Rocard. À partir de la retranscription du procès, prolongée par des témoignages contemporains, Émilie Rousset et Maya Boquet mettent en question à la fois le statut de l’archive et la résonance actuelle des thèmes abordés. Le dispositif original de Reconstitution déconstruit l’aspect théâtral du procès. Chaque spectateur est amené à choisir et à mener son propre chemin d’appropriation et de compréhension, en naviguant entre quinze interprètes comme autant de témoignages en adresse directe. Dans leurs interstices, une place est ménagée à la réflexion et à l’échange. En offrant aux spectateurs la possibilité d’une mise en perspective, la pièce interroge la notion même de reconstitution et du décalage entre un événement, les documents produits et leur représentation.

––––––

Durée : 2h30 // Le public est invité à se déplacer à son rythme de poste d’écoute en poste d’écoute. Chaque écoute dure environ quinze minutes.

Spectacle créé le 10 octobre 2019 au T2G – Théâtre de Gennevilliers avec le Festival d’Automne à Paris

Conception et écriture, Émilie Rousset et Maya Boquet / Mise en scène et dispositif / Émilie Rousset, Avec Véronique Alain, Antonia Buresi, Rodolphe Congé, Suzanne Dubois, Emmanuelle Lafon, Thomas Gonzalez, Anne Lenglet, Aurélia Petit, Gianfranco Poddighe, Lamya Régragui, Anne Steffens, Nanténé Traoré, Manuel Vallade, Margot Viala, Jean-Luc Vincent / Dispositif vidéo, Louise Hémon / Dispositif lumière, Laïs Foulc  / Dispositif son, Romain Vuillet / Dramaturgie, Maya Boquet / Montage Vidéo, Carole Borne / Régie son et vidéo, Romain Vuillet / Régie générale et lumière, Jérémie Sananes / Production, administration, L’oeil écoute - Mara Teboul & Marie-Pierre Mourgues

Production John Corporation (Paris) / Coproduction Groupe des 20 Théâtres en Île-de-France ; T2G – Théâtre de Gennevilliers ; Festival d’Automne à Paris
Action financée par la Région Île-de-France et avec l’aide du ministère de la Culture. Avec la participation du DICRéAM, avec le soutien du Fonds d’Insertion pour Jeunes Comédiens de l’ESAD – PSBB et le soutien de la Spedidam

 
   
Rencontre avec Pierre Pica

Partant de l’archive et de l’enquête documentaire, les recherches performatives d’Émilie Rousset explorent le potentiel théâtral qui se loge dans le décalage entre le document original et sa représentation. Pour la première fois au Festival d’Automne, deux spectacles témoignent de ce travail dont l’humour est une composante essentielle.

Émilie Rousset a fait du travail sur les sources documentaires, et en particulier sur des paroles recueillies et enregistrées, la matière vive d’une recherche théâtrale qui explore toutes les possibilités de leur transposition sur scène. Depuis trois ans, elle établit un dialogue avec le linguiste Pierre Pica, ancien élève et collaborateur de Noam Chomsky. Voilà quinze ans qu’il travaille sur les Munduruku, un groupe indigène habitant la forêt amazonienne. Pierre Pica étudie leur langue et plus spécifiquement leur rapport aux nombres puisqu’ils possèdent un système de comptage approximatif qui fascine le chercheur. De ses conversations avec lui, Émilie Rousset tire la matière d’une performance interprétée par Emmanuelle Lafon et Manuel Vallade. Les comédiens ré-interprètent ces échanges tour à tour hilarants, érudits, troublants. Les questions de linguistique entrent en résonance avec la parole théâtrale. Le processus de la recherche scientifique se fond avec celui de l’écriture de la pièce. Le monde approximatif des Munduruku envahit le plateau du théâtre.

––––––

Durée : 1h20

Spectacle créé le 15 octobre 2018 au Théâtre de la Cité internationale (Paris) avec le Festival d’Automne à Paris

Conception, mise en scène, Émilie Rousset / Avec Emmanuelle Lafon et Manuel Vallade / Musique, Christian Zanési / Collaboration artistique, Élise Simonet / Lumières, Florian Leduc / Son, Romain Vuillet / Scénographie, sur une idée originale de Célia Gondol, d'après les oeuvres Temporary Overlap et Expansion not explosion / Réalisation scénographie, Florian Leduc & Emilie Rousset / Régie générale, Jérémie Sananes / Administration, production, Bureau Produire

Production John Corporation

Coproduction Le Phénix, scène nationale (Valenciennes) ; Festival d’Automne à Paris. Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings. Avec le soutien de la DRAC Île-de-France. Avec le soutien de La Ménagerie de Verre dans le cadre du Studiolab

 
   
Rituel 4: Le grand débat

Partant de l’archive et de l’enquête documentaire, les recherches performatives d’Émilie Rousset explorent le potentiel théâtral qui se loge dans le décalage entre le document original et sa représentation. Pour la première fois au Festival d’Automne, deux spectacles témoignent de ce travail dont l’humour est une composante essentielle.

Avec la réalisatrice Louise Hémon, Émilie Rousset crée depuis 2015 la série « Rituels », une collection évolutive de films et performances qui ausculte les rites de notre société en jouant avec les codes du théâtre et du cinéma documentaire. Quatrième collaboration, Le Grand Débat recrée un débat télévisé de second tour des élections présidentielles, construit à partir d’un cut-up d’archives des débats de 1974 à 2017. Le dispositif du plateau de tournage et les codes de l’émission en direct sont remis en scène. Autour d’une table, deux comédiens face à face, Emmanuelle Lafon et Laurent Poitrenaux, rejouent ces fragments sous l’œil du public et des caméras. Cet ultime débat, mêlant rhétorique et adrénaline, a son langage filmique, ses principes de montage, son décor, son histoire médiatique. Avec ses règles très codifiées, cet événement est un véritable rituel moderne. Rituel de la démocratie ou de la télévision ? La frontière est trouble.

––––––

Durée : 1h05

Spectacle créé le 10 décembre 2018 au Théâtre de la Cité internationale (Paris) avec le Festival d’Automne à Paris

Conception, mise en scène, Émilie Rousset et Louise Hémon / Avec Emmanuelle Lafon et Laurent Poitrenaux et la voix de Leïla Kaddour-Boudadi / Création lumière, image, Marine Atlan / Caméramans, Marine Atlan et Mathieu Gaudet / Scénographie, Émilie Rousset et Louise Hémon / Montage vidéo, Carole Borne / Scénographie, Émilie Rousset et Louise Hémon / Musique, Emile Sornin / Maquillage, Camille Marquette / Régie vidéo et son, Romain Vuillet / Régie générale, lumière, Jérémie Sanames / Administration - Production, Bureau Produire

Production John Corporation en association avec Agathe Berman Studio

Coproduction Festival d’Automne à Paris. Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings. Avec le soutien du DICRéAM et de Hors Pistes / Centre Pompidou

 
   
Les Spécialistes

LES SPÉCIALISTES est un dispositif performatif conçu pour des lieux passant intérieurs ou extérieurs. Cinq comédiens restituent au micro la parole de spécialistes que les spectateurs peuvent écouter en direct sous casques. Ces paroles issues d’interviews (philosophe, marin, archéologue, faussaire…) changent à chaque fois en fonction du contexte d'accueil de la pièce. Quel discours se compose en juxtaposant des savoirs issus de compétences différentes autour d’un même sujet, d’une même thématique ? Comment ce sujet traverse les discours et se métamorphose ? Comment une pensée se construit, se transmet de la bouche de la personne interviewée, à celle des comédiens, aux oreilles des spectateurs ? C'est l’expérience sensible que propose LES SPÉCIALISTES à travers un dispositif simple où cinq comédiens restituent des visions originales et plurielles. Chaque acteur est face à cinq spectateurs munis de casques audio. Les spectateurs circulent librement d’une pensée à l’autre, construisant ainsi eux-mêmes leur espace critique, leur réflexion.

Conception, mise en scène Émilie Rousset / Dramaturgie, montage des interviews Maya Boquet / Dispositif son Romain Vuillet

Avec (depuis 2014) : Véronique Alain, Hélène Bressiant, Frédéric Danos, Suzanne Dubois, Duncan Evennou, Pierre Jouan, Emmanuelle Lafon, Pierre Laneyrie, Olivier Normand, Perle Palombe, Julia Perazzini, Gianfraco Poddighe, Thierry Raynaud, Loïc Renard, Anne Steffens, Grégoire Tachnakian, Manuel Vallade, Eva Zinc

Production : Cie John Corporation

Coproduction Centre Pompidou-Metz ; Le Theatre de Lorient - Centre Dramatique National ; Réunion des Musées Nationaux - Monumenta ; Le MAC VAL Musée d’Art Contemporain du Val-De-Marne ; Le Quai - CDN Angers pays de la Loire ; Le POC d’Alfortville ; La Villette Paris ; L’avant-Scène Cognac; Festival de la Cité Lausanne. Avec le soutien de : Ministère de la Culture - Drac Ile-de-France - pour l’aide a la reprise

 
  FILMS  
   
Rituel 3: Le baptême de mer 2017