• les-oceanographes-philippe-lebruman
  • les-oceanographes-philippe-lebruman
  • les-oceanographes-philippe-lebruman
  • les-oceanographes-philippe-lebruman
  • les-oceanographes-philippe-lebruman
  • les-oceanographes-philippe-lebruman
  • les-oceanographes-philippe-lebruman
  • les-oceanographes-philippe-lebruman
  • les-oceanographes-nadia-lauro-2
  • les-oceanographes-nadia-lauro
  • les-oceanographes-philippe-lebruman

Les Océanographes

Après Rituel 4 : Le Grand Débat, Émilie Rousset et Louise Hémon s’emparent des archives d’Anita Conti, première femme océanographe française, pionnière de l’écologie, première scientifique à pénétrer le monde fermé des marins et à en témoigner. 

En 1952, Anita Conti embarque sur un chalutier pour partager la dure vie des pêcheurs de morue en Atlantique, seule avec sa caméra et soixante hommes durant six mois. Cadencées par la houle incessante, les images qu'elle ramène sont rudes et poétiques.  Ses prises de vues comme ses textes, réunis sous le titre Racleurs d'océans, font date. Militante d'avant-garde, elle pressent la nécessité du développement durable et de la protection des océans. Émilie Rousset et Louise Hémon mettent en regard les archives passées et les recherches actuelles en poursuivant leur réflexion pleine d'humour sur le discours des images. Le duo de metteuses en scène invente un dispositif théâtral composé d’images filmées en 16mm, de journaux de bords et d’interviews d’océanographes contemporaines. Sur scène, les comédiennes Saadia Bentaïeb et Antonia Buresi évoluent au son des ondes Martenot de Julie Normal. À travers les époques, l’évolution des technologies et des savoirs, que produisent les images scientifiques comme discours politique, comme potentiel poétique ?

Conception, écriture et mise en scène, Emilie Rousset et Louise Hémon 
Avec Saadia Bentaïeb et Antonia Buresi 
Musique : Julie Normal
Conception et réalisation scénographie, Nadia Lauro
Costumes, Angèle Micaux
Création lumière, Willy Cessa
Regard dramaturgique, Aurélie Brousse
Régie générale et plateau, Eric Corlay en alternance avec Jérémie Sananes
Régie son et vidéo, Romain Vuillet 
Régie lumière, Ludovic Rivière
Stagiaire à la mise en scène, Benjamin Renault
Production, administration, L’oeil écoute - Mara Teboul & Fanny Paulhan

Textes, film et archives
Racleurs d’océans, texte d’Anita Conti © Editions Galimard, collection Le Grand Dehors - Hoëbeke 
Racleurs d’océans, film d’Anita Conti © Cinémathèque de Bretagne 
Archives sonores - Fonds Anita Conti, Archives de Lorient - Mémoire Normande, Normandie Images

Production John Corporation
Coproduction T2G – Théâtre de Gennevilliers ; Théâtre de Lorient, Centre dramatique national ; Fonds d’aide à la création mutualisé (FACM), dispositif du PIVO théâtre en territoire - Scène conventionnée d’intérêt national - Points communs - Nouvelle Scène nationale de Cergy-Pontoise / Val d'Oise ; Le Phénix, scène nationale de Valenciennes.

En partenariat avec la Cinémathèque de Bretagne et les Archives de Lorient
Action financée par la Région Île-de-France et avec le soutien du DICRéAM

John Corporation est conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC Ile de France.

Le spectacle a été créé le 30 septembre 2021 au T2G – Théâtre de Gennevilliers dans le cadre du Festival d’Automne à Paris

Photographies
© Les Océanographes - Nadia Lauro
© Les Océanographes - Philippe Lebruman